Point de vue

Le Point de vue est né à Braine l’Alleud. Il a grandi dans la vallée Mosane, baigné dans les embruns de la Meuse, fleuve majestueux qu’il a parcouru de long en large comme certains traversent le Chili du Nord au Sud en 4x4. Bien que la musique soit l’eau de son âme, il renonce à sa carrière de compositeur au profit des planches. Ce sacrifice ne lui cause aucune peine puisqu’il en vient souvent à tirer quelques notes de celles-ci en y tendant un fil de fer entre deux clous. Il pratique le théâtre comme on saute des chutes du Niagara, avec l’amour du frisson et du sport extrême. Chaque aventure avec les Compagnons est pour lui l’occasion d’explorer sa palette fascinante d’humour, aussi joyeux que Batman avec Robin, ce drille escalade les monts de la blague et du calembour plus habilement qu’un Desperado ne dégaine son revolver au soleil. Fort de la conviction qu’à chaque jour suffit sa peine, il n’aime rien tant que se lover tel un serpent dans son lit à la fin de la journée ou nuit de labeur ( qui sont parfois très longues). Pour se détendre, il pratique le curling sur gazon ou bien encore il regarde la filmographie de Mélanie Laurent, qui est au cinéma ce que Brazil est à l’oeuvre de Terry Gillian, une pièce maîtresse indispensable (qui donnera son nom à une sauce bien connue de nos friteries). Il nourrit l’espoir d’un jour partir en vacances dans le sud de la France avec sa soeur et Léon la came, ce serait pour lui le voyage de ses rêves. S’il en venait à mourir d’hydrocution en plein désert, il souhaiterait d’abord mangé un braisé de chicon à l’orange avec un crumble de patate douce. Il quitterait alors la vie sans aucune crainte de la dégradation de son corps, ni aucun regret.

Photo de Valentin Demarcin - Point de vue